Investir dans un distributeur automatique : coûts, rentabilité et conseils

Publié par Puissance Web le

Loin d’être un simple concept, le distributeur automatique gagne de plus en plus de terrains de nos jours ; c’est une machine bien réelle. Cette machine ingénieuse se décline en plusieurs types, de manière à ce que la plupart des besoins soient satisfaits. Grâce à un distributeur automatique, il est possible de se passer de l’intervention humaine et dans certaines mesures, de faire des profits. Si vous tenez à investir, mais que vous n’arrivez pas à y voir clair, levons le voile sur les distributeurs automatiques fiables.

 

Les différents types de distributeurs automatiques

Dans le domaine des distributeurs automatiques, il en existe trois types : les modèles en spirale, les modèles à fentes, les modèles spécifiques, les distributeurs automatiques mixtes et les distributeurs automatiques en forme de S.

  • Les distributeurs automatiques en spirale sont les plus vendus et les plus utilisés. Ils donnent même l’occasion aux acheteurs de voir leurs produits grâce à une vitre en verre transparent. Il faut tout simplement veiller à ce que les produits soient bien alignés dans la machine pour qu’elle soit fluide.
  • Les distributeurs automatiques à fentes ne sont faits que pour les produits qui peuvent tenir debout. De plus, il est important que les produits rentrent dans les fentes et c’est pour cette raison qu’ils sont idéaux pour la vente de salades et de sandwiches ; ils sont faciles à approvisionner.
  • Les distributeurs automatiques pour les produits spécifiques sont des modèles sur mesure. Ils sont généralement dotés d’un système de réfrigération, surtout s’ils servent à distribuer des aliments frais. Quoi qu’il en soit, ce genre de distributeur automatique sert à distribuer un produit spécifique à la fois.
  • Les distributeurs automatiques mixtes peuvent gérer la distribution d’aliments frais ou chauds, généralement des boissons. Ce sont des distributeurs automatiques complexes dont l’approvisionnement est assez compliqué à gérer. Une fois maîtrisé, ce type de distributeur automatique offre plusieurs possibilités.
  • Les distributeurs automatiques en forme de S sont dotés d’une vitrine à travers laquelle il est possible de voir les produits en vente. La machine servira les produits en stock et jamais ceux que l’on expose en vitrine. Si vous n’avez pas le temps de repenser au design de la devanture, ce type de distributeur est fait pour vous.

Un distributeur automatique peut gérer la distribution de pizzas, de pains, de snacks, de boissons chaudes et/ou froides, de laits en briques, d’aliments frais et même de médicaments. Certains modèles peuvent même gérer la distribution de brosses à dents.

D’après les dernières études, les distributeurs automatiques de pizza, de boissons, de snacks et de pains sont les plus rentables du moment. Cependant, les distributeurs automatiques d’aliments frais et bio gagnent de plus en plus de terrain…

Le point sur les charges liées aux distributeurs automatiques

Si vous êtes décidé à vous lancer dans le domaine des distributeurs automatiques, vous devez, d’ores et déjà, vous devrez vous préparer à assumer deux types de charges : les charges fixes et les charges variables.

Lorsqu’on parle de charges variables, on parle des matières premières nécessaires pour confectionner le produit à vendre et des contenants pour les produits finis. Ces charges variables dépendent de ce que vous souhaitez distribuer, de la quantité des éléments nécessaires pour parfaire les produits finis et du coût actuel de ces éléments.

Concernant les charges fixes, elles sont constituées par le prix d’achat du distributeur automatique, des travaux utiles à l’installation de la machine, des tarifs d’entretien, des frais d’exploitation (internet, électricité, abonnement à un service bancaire, assurance…) et le loyer, si vous louez le distributeur automatique.

Quels que soient les produits que vous souhaitez distribuer automatiquement, vous devrez mûrement réfléchir à ces charges avant de vous lancer, pour ne pas être pris au dépourvu et pour avoir des bénéfices de manière constante.

Les différents types de gestion pour un distributeur automatique

On observe trois types de gestion pour les distributeurs automatiques : l’autogestion, la location et la gestion totale, dont voici les détails.

Un distributeur automatique conçu pour s’autogérer est fait pour les entreprises et les petites structures. Ici, le distributeur automatique vous appartient et vous avez la responsabilité de choisir les produits à distribuer et leurs prix. Vous devez aussi gérer le stock, l’entretien de la machine et la maintenance ponctuelle. La bonne nouvelle, c’est que vous gérez les bénéfices et la manière de la rentabiliser.

Un distributeur automatique en location serait parfait pour les petites structures puisque dans ce cas de figure, vous n’aurez pas besoin de gérer la maintenance et l’entretien de l’appareil. En revanche, vous devrez penser à l’approvisionnement et à la gestion du stock et vous devrez également payer un loyer mensuel. Ici, tous les bénéfices vous reviendront en totalité, mais vous devrez négocier le loyer de votre machine.

Un distributeur automatique à gestion totale est fait pour les grandes entreprises ou les PME en voie d’extension. En général, ce sont ceux qui sont réellement bien lancés dans la gestion des distributeurs automatiques qui se lancent dans ce type de modèle de fonctionnement. Ils se placent alors comme prestataires qui proposent ses distributeurs là où on en a besoin et c’est ainsi qu’il perçoit tous les bénéfices réalisés.

En somme, vous pouvez choisir le type de gestion qu’il vous faut, en fonction de vos moyens et de vos objectifs.

La rentabilité des distributeurs les plus rentables

La rentabilité des distributeurs rentables dépend de la gestion qu’on choisit pour eux. En effet, comme vous le savez, il existe trois manières de gérer un distributeur automatique : en totalité, en location et en autogestion. Les distributeurs automatiques autogérés sont les plus rentables. En deuxième position, ce sont les distributeurs loués qui sont les plus rentables. Malheureusement, les distributeurs en gestion totale ne sont pas réellement rentables, sauf si c’est vous le prestataire qui les gérez.

Les distributeurs automatiques gérés en location permettent de garder les bénéfices réalisés, contre un loyer. Vous devrez assurer la disposition des produits, leur distribution, le stock et le réapprovisionnement. Dans ce modèle de gestion, vous n’aurez pas à penser à la maintenance ni à l’entretien.

Les distributeurs automatiques totalement gérés par des prestataires ne sont rentables que lorsqu’on est un prestataire. Ici, vous devrez chercher le bon emplacement, assurer la gestion du stock, veiller à entretenir et à faire la maintenance de l’appareil et parfois même, vous devrez verser une partie des bénéfices à l’endroit où l’appareil est placé.

Les distributeurs automatiques en autogestion seront entièrement gérés par vous ! Aussi, vous encaisserez tous les bénéfices et vous devrez aussi veiller à ce que l’appareil fonctionne bien à tout moment. Vous devrez penser à la maintenance et à l’entretien de votre distributeur automatique si vous optez pour ce type de gestion.

Par ailleurs, la rentabilité dépend aussi du coût des charges fixes, de celui des charges variables et de l’emplacement de l’appareil. Dans tous les cas, prenez le temps d’évaluer tous ces paramètres. Si vous vous donnez cette peine, même si choisissez de mettre en service un distributeur de café, vous en tirerez toujours un bénéfice. Cependant, la mise en service d’un distributeur de café nécessite un entretien quotidien et si vous vous lancez dans cette aventure, vous devrez vous y préparer.

Quelles sont les normes à connaître et la réglementation en matière de distributeurs automatiques ?

Si vous souhaitez utiliser rentabiliser des distributeurs automatiques, vous devrez vous préparer à être en règle avec certaines obligations. En effet, vous devrez veiller à ce que la machine, son emplacement, les divers étiquetages, la composition des produits et le respect des températures des aliments soient conformes aux normes imposées. Par ailleurs, vous devrez déclarer l’utilisation de votre distributeur automatique aux services locaux des douanes. Enfin, ce genre d’appareil doit aussi être accessible aux personnes à mobilité réduite. En plus de ces règles, veillez aussi à ce que :

  • Le distributeur ne distribue pas de boissons alcoolisées,
  • Le distributeur ne distribue du tabac qu’en entreprise
  • Le distributeur n’est pas installé dans les établissements scolaires,
  • Le distributeur bénéficie des certificats de normes de sécurité divers.

Concernant les normes, la norme CE est obligatoire, et ce, dans tous les pays de l’Union européenne. Si vous le souhaitez, vous pourrez aussi candidater pour que vos distributeurs automatiques soient conformes aux normes ISO et bénéficient de la certification QUALICERT. Tandis que les ISO garantissent la qualité des produits proposés, des services et des matériaux, la certification QUALICERT sert à prouver que les services proposés avec les produits du distributeur automatique soient de bonne qualité. Notez qu’aujourd’hui, les contenants en plastique à usage unique sont interdits à la vente.

Comment assurer la rentabilité de son distributeur ?

Outre le choix de la gestion de votre distributeur automatique, vous devrez aussi prendre en compte certains critères pour optimiser son rendement. En effet, vous devrez déterminer avec soin le type de produit à distribuer, le choix des fournisseurs, l’emplacement de la machine et la logistique.

  • Vous pouvez choisir de distribuer des produits alimentaires ou des produits non alimentaires. Vous l’aurez compris, on peut même investir dans un distributeur de brosses à dents de nos jours, tout dépend de la demande et de votre volonté à la satisfaire. Si vous le voulez, vous pourrez même distribuer des fleurs, des livres, des fruits ou encore des médicaments…
  • Une fois que vous saurez ce que vous voulez distribuer, vous pouvez choisir facilement le fournisseur. Cependant, prenez votre temps ici, si vous souhaitez réellement faire des bénéfices. D’ailleurs, si vous voulez être connu, vous avez intérêt à avoir des fournisseurs intègres et éthiques.
  • Où que vous vouliez proposer votre distributeur automatique, vous devez sérieusement penser à l’endroit idéal pour le placer. En effet, il est nécessaire, pour la rentabilité, que le distributeur automatique soit facile à trouver et pour cela, rien de tel qu’un endroit où les gens passent souvent.
  • Pensez à la facilité d’entretien, la facilité d’approvisionnement et la facilité de gestion de votre distributeur automatique. Si vous observez ce point précis, vous ne vous ruinerez pas. D’ailleurs, vous pouvez même apprendre à entretenir vous-même vos distributeurs automatiques.

Outre ces points évoqués, vous devrez également permettre à vos clients de payer leurs achats de plusieurs manières différentes. Si possible, trouvez un lieu ouvert 24/24h et 7/7j pour assurer l’écoulement des produits gérés par votre distributeur automatique. Il vous faudra aussi fidéliser vos clients en proposant des produits très utiles et innovants.

Notre avis sur les distributeurs automatiques rentables

Que vous souhaitiez distribuer des denrées alimentaires ou des produits hygiéniques, le marché des distributeurs automatiques vous attend. Vous pourrez même innover en proposant un distributeur automatique de paninis, car tant que vous respectez les normes d’hygiènes et sanitaires, vous pourrez le faire. Faites tout de même attention puisque devenir un acteur dans le marché des distributeurs automatiques nécessite une vraie étude de marché. Aussi, avant de vous lancer, prenez le temps d’évaluer vos objectifs puisqu’il vous sera pus facile de cette manière d’élaborer la meilleure stratégie, par la suite.

 

Désormais, vous connaissez l’essentiel à savoir sur la rentabilité des distributeurs automatiques. Si vous souhaitez acheter un distributeur, prenez le temps de réellement évaluer vos besoins. Par ailleurs, n’oubliez pas de bien penser à l’emplacement de votre distributeur automatique en devenir pour ne rater aucune vente. Enfin, notez qu’aujourd’hui, plus que jamais, le marché de la distribution automatique est utile et prospère, il ne tient qu’à vous d’entrée en scène.


Partager cet article